masque crocodile burkina faso
Masque crocodile facial style Mossi (bois, peinture, kaolin)

Chez les Gurunsi, les Bwa et les Mossi au Burkina Faso l'animal le plus représenté sur les masques animaliers est le crocodile.

Très souvent le village est proche d'une mare peuplée de crocodiles sacrés : les crocodiles seraient le réceptacle des âmes des ancêtres. Les légendes racontent que, l'ancêtre de ces groupes ethniques, après s'être égaré dans la brousse, aurait été sauvé par un crocodile qui lui aurait évité de mourir de soif en lui montrant le chemin d'une mare. Depuis, tous les ans, le village part en procession vers la mare la plus proche afin d'offrir un sacrifice pour le crocodile.

Le porteur du masque pénètre dans la mare où vivent les crocodiles pour y effectuer sa danse. Dans ces régions la population a crû très longtemps à l'immortalité des crocodiles.

Au niveau sculptural, l'accent est mis sur ce qui est important du crocodile c'est-à-dire sa tête : elle est disproportionnée par rapport au reste du corps. Le corps du crocodile est recouvert de petits triangles creusés et peints au kaolin qui matérialisent les écailles.

référence : masque bobo 21
   
hauteur :  165 cm vendu    
page précédente
 
retour à l'accueil