Masque yohouré, Côte d'Ivoire

(bois dense, pigments)

 

Chez les Yohouré ou Yaouré, les masques servent à influencer les forces surnaturelles (YU) responsables des maux des hommes mais aussi de leur prospérité.

Les masques dans cette ethnie sont interdits aux femmes : ils sont dansés le plus souvent pour rétablir le déséquilibre social et politique que peut entrainer le décès.

Les Yohourés ont influencé les Baoulés en ce qui concerne l'esthétique des masques et ont été eux-mêmes influencés par le style Gouro.

Les masques de cette ethnie dégagent une sérénité, une douceur qui sont dûs à des conditions de vie relativement clémentes (climat et agriculture favorisés par la région lagunaire boisée qu'ils occupent). Les masques Yohouré sont souvent entourés d'une bordure dentelée caractéristique qui structure le masque et souligne l'harmonie générale des formes.

Si l’on trouve les éléments d’un calao sur un masque Yaouré cela n’est pas anodin. C’est souvent pour rappeler que le porteur du masque met dans sa bouche un morceau de bec de calao pour produire un certain type de sifflement. C’est aussi un symbole agricole seul l’oiseau peut aller chercher l’eau au nuage

référence : masque yohouré 376
   
hauteur : 56 cm réservé    
prix TTC transport compris 81 euros
page précédente