Masque dan Mahou

(bois rouge cauris, fibres végétales, fibre textile, métal) l'extrémité du bec a été cassé très peu visible une fois accroché

 

Les Dan Mahou ou Maou habitent au Nord-ouest du pays Dan. Ils ont produits de grands masques dont le menton est rattaché à un grand bec.

Ce type de masque appartient à la famille des Koma dont la fonction est de détecter ou d'éliminer toute forme de sorcellerie : le Koma Ba (masque féminin) attire les êtres nuisibles, le Koma Su (masque masculin) les détruit. La coiffure de ce masque laisserait penser que celui-ci est féminin.

Lorsqu'un masque Koma Ba possède une pâtine croûteuse (ce qui n'est pas le cas ici) c'est que celui a reçu des offrandes ; la plus courante est du sang de chien. Le masque est censé renfermer des substances magiques qui protègent son porteur qui, rappelons le, doit appeler à lui les forces et les êtres maléfiques. Une cavité pouvait être aménagée dans le masque afin de recevoir ces substances indispensables. Parfois l'ajôut de cornes ou de fibres suffisait à protéger le danseur qui attirait le mal en chantant et dansant de manière gracieuse.

Le long bec fait référence au rôle civilisateur de l'oiseau qui a introduit le palmier à huile.

référence : masque Dan 103 réservé
   
hauteur du masque sans fibres : 26 cm    
prix TTC transport compris : 105 €
page précédente
 
retour à l'accueil