masque du Koré Bambara Mali représentant un cheval (bois rouge assez dense, pigments, peinture)


Le passage successif dans chacune des six sociétés d’initiation conduisait chez les bamana au grade le plus élevé, le grade koré, dont l’obtention supposait l’acquisition de nombreuses connaissances d’ordre spirituel.
Ces connaissances étaient censées permettre aux hommes d’entrer en relation avec les puissances divines et d’accéder à un cycle de réincarnations sans fin.
Pour parvenir à ce niveau les membres de la société Koré devaient se soumettre à de très longs et douloureux rites . Ils devaient passer par une mort et une résurrection symboliques.
Ce masque fait partie de la classe des vautours ou des chevaux . Le groupe d’initiation comporte huit groupes animaliers.

Les porteurs de ce masque chevauchaient des bâtons de bois ornementés d’une tête de cheval. Ils parodiaient certains comportements sexuels, cassaient des outils et mangeaient toutes sortes de choses qui traînaient dans leur environnement y compris des excréments. Ce comportement débridé montrait leur résistance physique et psychique mais ausssi leur statut de surhomme qui les autorisait à faire fi des conventions sociales. Parfois, sur le masque est ajoutée une crinière en fourrure.

le style de représentation sur ce masque reste proche de l'esthétique des marionnettes de l'ethnie.

référence : masque Bambara 49
hauteur : 39 cm vendu    
page précédente