masque du komo
Masque du Komo (bois, cornes de bélier, plumes, queue de porc épic, poil de chèvre, tissu)
Chez les Bambara, Faro est au coeur des croyances religieuses et de la cosmogonie*. Il est le Dieu suprême, créateur et organisateur de l'univers. C'est lui qui donna naissance à l'ancêtre primordial. Il a donné aux hommes la conscience, le sentiment de la justice et de la responsabilité. Il dirige la destinée, veille au bon équilibre de la société, à l'exercice du travail.
La société du Komo est très importante chez les Bambara : elle accompagne un grand nombre d'étapes de la vie du Bambara. Le masque Komo est un masque hyène. Chaque masque est gardienné dans un sanctuaire par un forgeron qui est nommé prêtre du masque ; cet homme aura fonction de juge et de devin (il se nomme Komotiji :"le maître du Komo"). Le porteur du masque, le porte parole des ancêtres, incarne le forgeron primordial qui a apporté aux hommes les techniques essentielles. Il se nomme Wara "fauve du Komo". Le masque du Komo possède une gueule aplatie, des cornes (bélier, antilope ou phacochère), et une patine très croûteuse acquise au cours de cérémonies pendant lesquelles on l'asperge de libation et de sacrifices divers (il faut parfois plusieurs semaines pour obtenir la bonne patine). Le masque est alors prêt à enseigner les valeurs fondamentales de la loi et des origines. Il accompagne naissances, circoncisions, mariages, enterrements, cultes rendus aux ancêtres, rites agraires en d'autres termes les étapes les plus importantes de la vie. Ce masque Komo est le type même du beau masque Komo ; il ne lui manque rien.
référence : masque Bambara 20
    *cosmogonie : théorie mythique de la formation de l'univers.
longueur : 57 cm      
vendu
page précédente
 
retour à l'accueil