Casque Agbogho (bois, pigments)
Ce type de masque est dansé en grand nombre à l'occasion d'un festival donné en l'honneur des jeunes filles, sous la conduite de la "mère originelle" dont l'esprit est invoqué par le biais de ce masque.

 

 

Ce masque possède une haute coiffure, des scarifications sur le visage appelées Uli, un nez étroit : il célèbre les qualités physiques et morales des jeunes filles. Il représente leur "mère": elle vante les qualités de ses "filles" qui sont detinées à être mariées dans l'année.

La coiffure sur le sommet du masque est fonction de l'âge du sujet représenté. Cloches, cauris et perles viennent ajouter au costume l'idée de richesse, de créativité et de fécondité. Le porteur du masque (un homme) imite à la perfection les attitudes féminines si bien que parfois le doute puisse survenir et que le public se mette à croire que le danseur est en réalité une danseuse.

Ce masque est tout public et le fait que cela soit un homme qui le danse apporte à l'assistance un trait d'humour très apprécié. Dans la galerie nous vous présentons "les jeunes filles".

référence : masque Igbo 17
   
plus grande hauteur : 39 cm vendu    
     
 
page précédente
 
retour à l'accueil