Casque Gélédé Yorouba (bois très dense , pigment, peinture)
Le culte Gélédé est pratiqué par les Yorouba occidentaux qui vivent au Sud Ouest du Nigéria juqu'au Sud Est du Bénin. La société secrète du même nom est ouverte aux hommes et aux femmes.

Le culte Gélédé rend hommage au pouvoir des femmes âgées (qu'elles soient vivantes ou mortes). Durant les festivités de ce culte les participants portent des casques heaumes, sculptés en forme de tête, couronnés d'une coiffure élaborée ou d'une représentation d'activité quotidienne comme sur les casques Epa.

Les femmes possèdent l'"Ase" : une force spirituelle, ni positive, ni négative à la base mais qui peut être sollicitée dans les deux cas. Les femmes qui utilisent le mauvais côté de leur "Ase" sont considérées comme des sorcières appelées "Aye". On les craint ; elles peuvent provoquer la stérilité, la malformation, la mortalité infantile.

Les mères qui n'utilisent que leurs forces positives sont considérées comme protectrices et créatrices. Le culte Gélédé tente d'orienter les mères afin qu'elles utilisent leur Ase pour le bien-être de la société. Le porteur du masque porte a ses chevilles des sortes de sonnailles appelées Iku et qui le protègent contre les effets négatifs des mères (Aye).

GELEDE étymologie Ge action de calmer, d'apaiser Ele se réfère aux parties intimes de la femme De acte qui adoucit, calme ou soulage.

référence : masque Yorouba 3
 
longueur 29 cm  
hauteur 18 cm  
prix TTC Transport compris 90 euros
page précédente
 
retour à l'accueil